Précédemment à la galerie
28.03.2015 - 23.05.2015

Caetano de Almeida |  | Galerie 

Vues d'exposition

La galerie Anne de Villepoix est heureuse de présenter la première exposition personnelle à Paris de Caetano de Almeida.

L'artiste brésilien y présente un ensemble cohérent de compositions abstraites de grand format réalisées à l'acrylique sur toile et sur papier. Elles offrent au regard des effets d'optique saisissants dans des constructions vibrantes et colorées. Ces arrangements laborieux et méticuleux qui semblent tout droit sortis d'un métier à tisser ne doivent pourtant rien à la machine ou à l'instrument, à la règle ou au compas. Ce sont des tissages complexes et subtils qui ne doivent leur chatoiements irisés qu'à la main de l'artiste.


Caetano de Almeida vit et travaille à São Paulo. Né à Campinas (Brésil) en 1964, il fait des études artistiques à la Fondation Armando Alvares Penteado, qu'il poursuit à l'Université de São Paulo. Son œuvre est présentée depuis les années 1990 dans de prestigieuses galeries et institutions sud américaines. Il a notamment fait l'objet de nombreuses expositions personnelles en Europe comme aux Etats-Unis, et de deux rétrospectives au Musée d'Art Moderne de São Paulo en 2003 et au Musée d'Art Moderne de Rio de Janeiro en 2007.


La réflexion sur les motifs et leurs combinaisons est un élément central de son travail. Elle provient tout particulièrement de son observation et de son intérêt pour les modes vestimentaires et les tissus utilisés en Inde et dans l'Etat de Bahia et le caractère comme les émotions qu'ils procurent. Car tout dans son œuvre se rapporte à l'appropriation et à la réplique. Rien n'est original, car pour lui le monde que l'on voit n'est que pastiche. Rien n'est vrai, tout n'est que surface et superficialité. Et c'est précisément ce que révèle cette superficialité qui intéresse l'artiste, la relation que chaque individu entretien avec elle, la sensation et l'émotion que procure le motif, dans ses combinaisons comme dans ses distorsions.


Bien que chaque motif fasse l'objet d'une organisation mathématique rigoureuse et d'une structure scientifiquement composée, il n'est pas choisi au hasard. L'artiste va puiser dans sa mémoire pour des raisons affectives et émotionnelles l'image qui lui sert de point de départ. Par le choix de lignes, de couleurs et de compositions traditionnelles ou populaires, tout un chacun peut se retrouver dans chaque image ainsi convoquée, telle une madeleine de Proust. Mais cette perception rassurante est rapidement mise à mal par des imperfections et distorsions dans la trame.


Caetano de Almeida dit vouloir déconstruire ainsi la stabilité tout en maintenant la structure. Par cette série magistrale, l'artiste nous invite bien par la métaphore à remettre en question la structure même de nos perceptions, de nos souvenirs et de nos émotions dans une belle leçon d'humilité.


 

En savoir plus sur l'artiste

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Send by mail